Portrait de Kéven Breton

keven-breton-de-lamour-pour-tous

Kéven est un jeune homme dynamique, impliqué dans sa communauté, dont le franc-parler et la répartie sont appréciés. Il anime l'émission Ça me regarde sur les ondes d'AMI-télé et on peut également le lire sur le blogue d'Urbania et de Balle Courbe.

Quel est le cadeau le plus fou que tu aimerais recevoir ?
L'amour inconditionnel. Ça, ou un jetpack.

Franchir le désert ou traverser l'océan ?
Franchir le désert ! Parce que j'ai vraiment le mal de mer... pis j'aimerais ça faire Compostelle, un jour, pour m'en vanter après.

Steak - blé d'Inde - patates ou vive la gastronomie ?
Vive la gastronomie, même si je cuisine pas super super bien… mais j'aime vraiment ça. C'est comme ça que je me suis fait toutes mes blondes d'ailleurs. Je leur disais que j'aimais me faire à manger, mais que j'étais pas bon, donc elles venaient chez moi vérifier.

Canadiens ou Nordiques ?
Je suis un fan des Canadiens depuis mon enfance, grâce à mon père, qui m'a converti, parce qu'en 2000, Montréal était pas bon, pis je préférais prendre pour Toronto. J'aime vraiment le hockey, on peut me lire sur Balle Courbe là-dessus.

Ma chanson préférée, c'est...
Je pense que c'est Le soleil se cherche du stationnement d'Avec pas d'casque. Faut pas se fier au titre moyen, la toune est vraiment bonne.

Trois choses essentielles sur une île déserte ?
Un crayon, un cahier et des épices TexMex.

Concert symphonique ou spectacle rock ?
Je suis pas à l'aise dans les spectacles rock, parce que j'aime pas beaucoup les foules. Mais de l'autre côté, j'aime pas vraiment la musique symphonique. Je préfère rester chez moi et écouter la musique sur mon ordi...

Qu'est-ce que ça prend pour être riche ?
Un travail bien rémunéré. Un diplôme de l'ENAP. Un plan d'investissement. Des actions bien cotées en bourse. Un conseiller financier. Un fragile équilibre de prudence et d'audace.

Quel est l'objet le plus précieux que tu possèdes ?
Je possède pas beaucoup d'objets... mais je voue un certain culte à mon petit trophée LOJIQ.

Mon super pouvoir serait...
Quelque chose d'extravagant. J'aimerais ça avoir les pouvoirs de Spider-Man. Là, ça serait pu un problème, le manque d'ascenseur dans le métro.

Sur l'eau, pour toi, c'est pédalo, canot ou paquebot ?
Le canot me procurerait la solitude que j'aime tant, mais j'ai trop le mal de mer, je devrais choisir le paquebot. Pis je vomirais seul, isolé dans ma cabine, en maudissant Poséidon pis sa gang ! Haha !

À qui donnerais-tu un million de dollars ?
C'est vraiment une bonne question... La réponse facile est sûrement mes parents, qui ont travaillé full fort toute leur vie pour me permettre d'avoir le niveau de vie que j'ai en ce moment. Si ce doit être à une institution ou une œuvre de charité, je le donnerais sûrement au Devoir, au Voir, ou à un journal indépendant qui a besoin de soutien...

Quel est ton mot préféré ?
Éphélide.

Quel est ton plaisir coupable ?
Mes dimanches sans pantalons. Dormir jusqu'à midi. Déjeuner. Boire du café. Rien faire d'autre.

Connais-tu toutes les paroles de l’Ô Canada ?
Oui, en anglais pis en français. Mais c'est certainement pas par conviction politique... C'est à force de trop écouter le hockey ! J'ai même tendance à ajouter un dernier couplet : « Oh Canada, we stand on guard, for theeeeee...et maintenant Marc, les deux gardiens qui vont s'affronter ce soir ».

Voir la liste des participants.