Pas plus compliqué que ça

Éric Fortin, ébéniste, a partiellement perdu la vue il y a deux ans. Après plusieurs mois difficiles, il reprend progressivement goût à la vie et au maniement du marteau en compagnie de son ami de longue date, François Bossé. Ensemble, ils entreprennent de menus travaux afin de venir en aide à des personnes en situation de handicap. 

Pas plus compliqué que ça

Éric Fortin, ébéniste, a partiellement perdu la vue il y a deux ans. Après plusieurs mois difficiles, il reprend progressivement goût à la vie et au maniement du marteau en compagnie de son ami de longue date, François Bossé. Ensemble, ils entreprennent de menus travaux afin de venir en aide à des personnes en situation de handicap.